BELVAUX
CATHERINE KURZAWA

L’économie circulaire au cœur d’une conférence internationale début septembre au Kirchberg

Pour sa 8ème édition, la conférence «The Life Cycle Management» prend ses quartiers au Centre de conférences du Kirchberg. Organisé par le «Luxembourg Institute of Science and Technology,» l’Université du Luxembourg et ArcelorMittal, l’évènement va réunir du 4 au 6 septembre près de 700 experts venus d’une quarantaine de pays différents pour débattre des avancées et projets en matière d’économie circulaire. Le président de la conférence et par ailleurs responsable de l’unité de RDI au LIST, Enrico Benetto, nous présente ce rendez-vous.

Comment avez-vous établi le programme de la conférence?

ENRICO BENETTO C’est une conférence scientifique mais le point particulier est qu’elle se situe entre le monde académique et le monde industriel. Cela a une grande influence sur le programme. Sur base de 500 propositions de la communauté scientifique et industrielle, un comité scientifique a retenu les 120 meilleures contributions auxquelles ont été donnés des blocs de quinze minutes de présentation ou bien d’autres formats comme les panels de discussion. En plus de cela, on a une quinzaine de présentations qui sont sur invitation.

On a essayé d’attirer les personnalités surtout du monde industriel mondial pour qu’elles présentent des avancées et des développements dans le monde de l’économie circulaire et plus largement le développement durable.

Pourquoi cette conférence est-elle organisée au Luxembourg?

BENETTO Il y a un comité de pilotage de cette conférence composé d’industriels et d’académiques qui choisissent les hôtes. Ils font un appel à candidature et demandent à deux ou trois hôtes potentiels de présenter leur candidature. On a été présélectionné en 2013, et on a présenté notre candidature en 2014 devant un comité de sélection contre deux autres institutions, une espagnole et une suédoise. On a été choisi et depuis on travaille sur l’organisation.

Quelles sont les retombées attendues par le LIST et plus largement par le Luxembourg?

BENETTO Pour le LIST, cela va certainement renforcer notre visibilité et on pourra mettre davantage en exergue notre excellence scientifique et technologique. Pour le pays, c’est pareil: le fait que ça soit organisé au Luxembourg, on a mobilisé un certain nombre de partenaires industriels avec lesquels on travaille qui pourront aussi bénéficier d’une certaine visibilité. Il y aura un espace d’exposition avec une vingtaine de stands industriels. Delphi y présentera un nouveau type d’injecteur à gaz naturel pour l’automobile sur lequel on est en train de travailler ensemble. Il y aura un stand où on montrera d’autres réalisations qu’on a faites avec d’autres industriels luxembourgeois comme Chaux de Contern.

Le thème de cette année est «Designing sustainable technologies, products and policies from science to innovation». Qu’est-ce que cela signifie concrètement?

BENETTO En général, on a des conférences 100% scientifiques ou alors 100% business. C’est difficile de trouver quelque chose entre les deux. Ici, on remonte les besoins des utilisateurs industriels et on transfère les méthodes. La mixité entre académiques et industriels est l’ADN de cette conférence. Mais cette année, l’accent est porté sur la gestion du cycle de vie: un ensemble d’outils et méthodes qui permettent de concevoir des produits, des technologies et des politiques durables et d’évaluer cette durabilité. Il s’agit de durabilité environnementale, économique et sociale. Quand on parle d’économie circulaire, c’est le fait de concevoir des systèmes circulaires. Mais il faudra toujours les évaluer et démontrer qu’ils sont bons au point de vue social et environnemental. Le fait d’être circulaire ce n’est pas suffisant.

Cette année, on veut vraiment donner un volet plus technologique: comment faire le pont entre le développement des méthodes et leur implémentation? On passe par des technologies comme l’IOT par exemple. On aura des sessions sur le Blockchain parce que c’est une technologie qui peut être mise en place pour faire de la traçabilité environnementale dans des systèmes.

Selon vous, en quoi le Luxembourg peut-il être un exemple d’économie circulaire?

BENETTO Quand on parle d’économie circulaire, on parle de systèmes circulaires. Et concevoir des systèmes circulaires, c’est à mon avis plus facile dans des petits pays parce qu’on peut mettre plus facilement ensemble une chaîne de valeur et le fait aussi d’être petit donne un dynamisme et une réactivité au projet. Donc, on peut mettre le projet en place plus rapidement.

L’économie circulaire figure dans le cadre du projet de 3ème Révolution Industrielle. J’imagine qu’il y a un vivier d’idées à puiser?

BENETTO Bien sûr. Il y a un grand nombre d’opportunités là-dedans. Après, il faut voir comment créer un contexte favorable à cela. Parmi les nouveautés cette année, il y aura une session coordonnée par la BEI sur les schémas de financement pour l’innovation et l’économie circulaire. Elle est programmée le dernier jour pour justement permettre aux participants de voir comment financer les idées dont ils se sont imprégnés pendant deux jours. Il y aura la BEI, la Commission européenne et une banque néerlandaise très active dans le financement de l’économie circulaire qui seront présents.

Parmi les invités figure Bertrand Piccard. Quelle est son implication dans l’économie circulaire?

BENETTO L’idée c’est que c’est quelqu’un qui a démontré qu’on peut aller vers des technologies propres même lorsque cela semble impossible. Donc, le lien, c’est des technologies propres qui peuvent s’inscrire dans un schéma circulaire. La complémentarité avec notre conférence est claire, au vu de son côté technologies propres et de notre côté on évalue à quel degré ces technologies sont propres. Donc c’est tout à fait complémentaire et puis il y a cet accent technologique qui permet de faire des ponts entre la science et l’innovation. Donc, c’est évident que sa participation est une valeur ajoutée pour la conférence et que la conférence est une valeur ajoutée pour son initiative.

lcm-conferences.org