MONDORF-LES-BAINS
CATHERINE KURZAWA

Pour la première fois en huit ans, le Domaine Thermal de Mondorf affiche un bénéfice

Le Domaine Thermal de Mondorf a réalisé l’an dernier un bénéfice net de 226.000 euros, ont annoncé ce mardi les membres de son directoire à la presse. Il s’agit de la première fois en huit ans que le complexe réalise un gain, a souligné son directeur Pierre Plumer. «Nous avons bon espoir que le budget 2017 et ceux des années suivantes se terminent de manière positive», a embrayé le président du conseil d’administration Paul Hammelmann.

Au total, l’établissement public a engrangé un chiffre d’affaires en hausse de 9% à 25,6 millions d’euros. Celui-ci provient majoritairement du département santé, à savoir le remboursement des cures par la Caisse Nationale de Santé (CNS). Mais ce n’est pas tout, les restaurants ont généré 16% de revenus supplémentaires à 4,7 millions d’euros, devant le wellness & fitness (+11% à 3,9 millions d’euros). Les infrastructures ont été complètement rénovées en 2012, au même titre que les hôtels du site dont les travaux ont eu lieu en 2014 et en 2015. Voilà pourquoi ils affichent une croissance des revenus vrombissante (+37,8% à 3,2 millions d’euros).

Des évènements hors du commun en pleine expansion

A côté de cela, le domaine a généré 1,4 million d’euros dans les soins spa et 1,6 million d’euros dans l’évènementiel. «Trop souvent le Domaine Thermal est oublié quand une manifestation est organisée», regrette Paul Hammelmann. «Le problème, c’est la distance en temps de la capitale. C’est un problème avec lequel nous devons vivre», a-t-il insisté. En tout cas, les revenus ont cru de 17% dans ce segment, soutenu par l’infrastructure existante de quinze salles et salons de conférences mais aussi par un service axé sur les banquets hors du commun. Ainsi, des barbecues en hiver et autres déjeuners sur l’herbe sont organisés pour le compte de sociétés ou de particuliers. Une tendance croissante, selon les responsables du domaine qui comptent développer cette niche.

Autres projets dans le pipeline, le programme «Healthcare @ work» dédié à la santé et au bien-être au travail, une nouvelle cure post-oncologie dans le cadre du Plan National Cancer et la mise en place d’un fil rouge pour l’ensemble des restaurants du site. Au menu: des produits frais, du terroir, bio et un accent porté sur le fait maison.

Les responsables se veulent confiants et soulignent que 334.200 euros de primes ont été payés l’an dernier aux 302 salariés du site, suivant la convention collective en vigueur. En excluant ce paramètre exceptionnel, le bénéfice aurait atteint 675.000 euros.


www.mondorf.lu