LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

SYZ Asset Management dévoile ses perspectives des actions européennes

Entre les suites des élections allemandes, les législatives en Italie et un référendum à haut risque sur l’indépendance de la Catalogne, la fin de l’année s’annonce riche en éléments perturbateurs sur les marchés financiers. Mais SYZ Asset Management voit dans ces facteurs des opportunités. «Nous investissons avec une approche à contre-courant», explique Mike Clements, le «Senior Portfolio Manager» de la société d’investissement en poste à Londres.

Regain de volatilité, regain de gains

Ainsi la légère stabilité qui flotte sur les marchés ne va pas durer, à en croire SYZ Asset Management qui anticipe déjà de grands mouvements et veut pour l’occasion en profiter. Sa préférence va vers la société néerlandaise Flow Traders, spécialisée dans les plateformes d’échanges de fonds. Ses revenus étant directement liés au volume d’échange, le gestionnaire d’actifs mise sur un regain des échanges d’ETF et donc, des gains de la société en question.

Toujours suivant cette philosophie, SYZ Asset Management a des vues sur des sociétés financières italiennes. Engluées dans la crise bancaire qui a agité la péninsule ces derniers mois, elles vont à présent entrer dans une phase de résolution du système bancaire qui pourrait bien dynamiser leur cours. Les sociétés d’investissement Anima et Eurocastle sont de bons exemples, au même titre que Dobank. Quant au Brexit, SYZ Asset Management anticipe des opportunités sur les valeurs liées à l’immobilier. «Au cas où le Brexit se matérialise, on devrait pouvoir trouver des opportunités d'investissements dans les sociétés domestiques et cycliques car elles seront "out of favour"», entendez-par là délaissées, prévient Gérard Guerdat, analyste chez SYZ Asset Management.

Au total, SYZ Asset Management propose quatre fonds centrés sur les actions européennes. Par exemple le fonds «Oyster European Selection» a réalisé depuis le début de l’année une performance de 9,5% contre 5,8% pour l’indice Euro Stoxx 600. La société fondée en Suisse en 1996 pèse 15,7 milliards d’euros d’actifs sous gestion et emploie au Luxembourg une dizaine de salariés sous la direction de Pierre Seydel.

www.syzgroup.com